Comme la nature se réveille,

A l’arrivée des rayons du soleil !

Les couleurs de la vie se mélangent

En une simple harmonie que rien ne dérange.

 

Dans un dédale d’herbes et de primevères

Aux couleurs si fraîchement chatoyantes,

Mes yeux s’émerveillent tant elles sont différentes.

La beauté qui les entoure enivre l’air.

 

La palette de toutes ces couleurs appelle la vie

Où tout se mélange avec harmonie :

Le bleu du ciel est alors présent,

Même si sur le pinceau, il y a un peu de blanc !

 

Le camélia s’engorge de rouge vermeil.

Le jaune des jonquilles rappelle le soleil.

Le muscari, si bleu sur la palette, la réveille.

Les trois couleurs presque primaires m’émerveillent.

 

Le noir n’a pas sa place dans cette harmonie !

Ma palette est prête pour que tout soit réuni.

Pas besoin d’eau pour nettoyer mes pinceaux.

Le temps où elle sera nécessaire arrivera bien trop tôt !